Coup d'oeil dans le rétroviseur...

Chers amis sportifs,

Que d'intenses émotions partagées depuis le 15 mai 1953, date à laquelle Gétigné dit oui officiellement au Football, en déclarant la naissance de l'U. S. GETIGNE à la préfecture de Loire-Inférieure (parution au journal officiel le 12 juin suivant et confirmation le 10 août par la FFF sous le n° d'affiliation 14 478).

Pour ses pionniers, réunis sous la bannière de la Toute-Joie depuis 1938, et après quelques années de rodage sur un terrain qualifié de « rustique » au Fief du Parc, l'inauguration du Stade du Pont en 1957 fut considéré comme une reconnaissance de leur motivation sportive. S'en suit le premier match en nocturne en 1959.
Les 10 premières années de championnat furent couronnées par la première montée du club en Promotion d'honneur, aux Sorinières, en 65/66.

Dans les années 70, les installations du complexe tel que nous le connaissons aujourd'hui ont vu le jour, grâce au soutien efficace et permanent des municipalités successives. Les heures de gloire des années 75/80 furent le fruit du travail passionné de ces joueurs et dirigeants talentueux. L'ascension rapide en 4è division nationale est dans la mémoire de tous les supporters gétignois et des voisins aussi. Nous étions l'exemple à suivre du football régional et tous les clubs rêvaient de nous emboiter le pas.

Une décennie plus tard, la dégringolade fut tout aussi rapide...mais l'équipe amorça son renouveau, bien appuyée sur un mélange harmonieux d'anciens et de juniors locaux. Les ambitions pouvaient voir le jour et redonner la motivation nécessaire. Les honneurs nous accompagnèrent : une victoire en Challenge 44 en 1983, la coupe de District en juin 1994, un retour en ligue fulgurant jusqu'en DRH, la Coupe de France au 6ème et 7ème tour en 2002 firent accélérer notre rythme cardiaque.

Depuis sa création, toute la structure du club a reposé sur les épaules de 11 présidents, 20 entraineurs, des arbitres, une pléïade de dirigeants, joueurs, et bénévoles, sans qui cette grande famille du sport ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui.

Parce qu'un club, c'est d'abord un groupe et c'est bien sûr l'Union qui fait la force.

Toutes générations confondues, batissons l'avenir.
La balle est bien sûr dans le camp des jeunes et de leur encadrement,
alors, longue vie à l'U. S. GETIGNE